Le revêtement fait l'objet d'un soin particulier : c'est lui qui est au contact de la balle et qui donne le plus de sensations.

Il existe plusieurs types de revêtements (caoutchouc) :

le picot long : le caoutchouc est composé de petits plots disséminés régulièrement sur la surface du caoutchouc qu'on appelle des picots. La hauteur des picots est identique pour un revêtement, mais il existe plusieurs hauteurs de picots. Historiquement, ce sont les premiers revêtements en caoutchouc qui sont apparus. Les picots donnent à la balle un effet « flottant » déstabilisant pour l’adversaire : sa spécificité est de renvoyer l'effet inverse de celui mis par l'adversaire : une balle liftée revient coupée et inversement.

 


le soft : revêtement avec des picots très courts qui permet un jeu à base de frappe ou de contre à la table. Il est parfois utilisé pour défendre loin de la table. Ils ne sont pas adhérants, donc moins sensible à l'effet (rotation) de la balle.

 

 

le picot mi-long : revêtement hybride entre le soft et le picot long, il permet un jeu déstabilisant à base de balles fusantes mais il permet aussi un jeu à base de contre ou de frappe sans ou avec très peu de rotation.

 


le backside (ou picot retourné) : le picot est collé sur la mousse, et on joue avec le côté lisse du revêtement ; c'est de loin le revêtement le plus répandu et le plus facile à prendre en main, du moins pour les revêtements les plus courants.

 


l’antitop : c'est un revêtement très lisse de type « backside », très peu adhérent. Sa particularité est de ne pas être sensible à l'effet mis par l’adversaire ; la contrepartie est qu'il ne permet pas de mettre de la rotation dans la balle.

 

Mais le revêtement est aussi caractérisé par sa mousse, qui se situe sous le caoutchouc. Il existe divers types de mousses :

  • Supersoft : On obtient avec cette mousse très tendre soit un grand effet catapulte avec la colle rapide, soit un revêtement plus tendre et précis sans colle rapide.
  • Soft : Ces mousses améliorent le contrôle de balle, avec toujours autant de spin mais moins de vitesse.
  • Medium : Une mousse standard, avec un rapport équilibré entre vitesse, effet et contrôle.
  • Hard : Beaucoup de vitesse, moins de contrôle, et un peu moins de possibilités en topspin (le contact balle/raquette permettant les effets étant bien plus court

 

Il est autorisé d'avoir un type de revêtement différent sur chaque face de la raquette. Seuls certains revêtements sont autorisés en compétition, la liste des revêtements autorisés est disponible sur le site de la fédération internationale (LARC 33, cliquez ici). Il faut noter qu'il est obligatoire d'avoir une face rouge et une face noire.

Une liste complète des revêtements est disponible sur le site de l'ITTF (lien direct, cliquez ici).